Vous êtes ici : Accueil > Liten > A propos du Liten > Une première maison expérimentale bois-béton à Cadarache

Actualité | Bâtiment intelligent

Énergétique bâtiment

Une première maison expérimentale bois-béton à Cadarache


​Dans un souci d’économie d’énergie, les professionnels du bâtiment souhaitent exploiter au maximum les ressources de l’environnement pour assurer le confort thermique de la maison. Une mission parfaite pour le Liten, institut de CEA Tech, qui a relevé le défi avec sa maison expérimentale bois/béton sur la plateforme applicative « Bâtiment méditerranéen » de CEA Tech en PACA .

Publié le 21 février 2017

Dans le cadre d’une collaboration avec plusieurs partenaires (Trécobat, Atlantic, Velux, K-Line, Delta Dore et Vicat) le Liten et les équipes de CEA Tech en PACA ont contribué à la conception et à la construction de la première maison expérimentale associant un coeur béton à forte inertie thermique, avec une ossature bois. Fonctionnelle depuis quelques mois à Cadarache, elle a livré ses premiers résultats.

Pour contenir la montée en température dans la maison en journée, le Liten a imaginé un système de rafraichissement original. Une baie coulissante s’ouvre automatiquement la nuit sur un patio intérieur : l’air frais circule alors dans l’ensemble de la maison, rafraichissant la structure en béton avant de ressortir par un velux situé en toiture, et dont l’ouverture/fermeture est elle aussi contrôlée.

Les essais menés cet été ont montré que cette circulation naturelle d’air frais maintient la température intérieure à des niveaux agréables, ne dépassant jamais 25°C en journée. D’autres approches ont été testées, comme la fermeture automatique des volets en journée pour limiter les apports solaires. « Nous avons ainsi pu montrer que l’effet de la circulation d’air la nuit est bien plus important que la protection solaire en journée sur cette maison équipée d’un débord de toit (casquette) » explique Etienne Wurtz, directeur de recherche au CEA.

Prochaine étape : exploiter le vide sanitaire pour évacuer l’air vicié (et chauffé) de la maison, afin d’en extraire la chaleur à l’aide d’une pompe. Le test sera mis en oeuvre cet hiver.

Haut de page

Haut de page