Vous êtes ici : Accueil > Liten > A propos du Liten > Le CEA et le NISE indien signent un accord dans le domaine de l’hydrogène

Actualité | Partenariat | Partenariat Europe & international | International | Hydrogène | Energie solaire | Institutionnel | Energies renouvelables

Le CEA et le National Institute of Solar Energy (NISE) indien signent un accord dans le domaine de l’hydrogène


En marge de l’entretien entre le Président de la République et le Premier Ministre d’Inde, Narendra Modi, le 22 août à Chantilly , lors de la visite officielle en France de ce dernier, Florence Lambert, directrice du CEA-Liten, a signé avec le National Institute of Solar Energy (NISE) un accord dans le domaine de l’hydrogène.
Publié le 28 août 2019
Dans cet accord d’application, les deux parties conviennent de travailler ensemble dans différents domaines de l’énergie basée sur l’hydrogène et les piles à combustibles, incluant notamment la production d’hydrogène par électrolyse, le développement des capacités de stockage des énergies renouvelables, et des applications en matière de transports. 

L’accord vise à étendre le champ de la coopération entre le NISE et le CEA-Liten, institut du CEA travaillant sur les énergies renouvelables, telle qu’elle avait été définie dans un Mémorandum d’entente sur la coopération dans le domaine des technologies solaires photovoltaïques et du stockage, signé le 10 mars 2018 lors de la visite du Président de la République en Inde.  

Le NISE, un des principaux acteurs indiens de la recherche appliquée dans le domaine des énergies renouvelables, est rattaché au Ministère des énergies nouvelles et renouvelables (MNRE). Relais entre le gouvernement, les organisations de recherche et le secteur industriel en Inde, le NISE est chargé de tester les solutions technologiques susceptibles d’être déployées en Inde.

Le CEA, dont l’expertise sur les technologies de l’hydrogène est reconnue, a été mandaté par le Gouvernement français pour réaliser une vaste étude sur les perspectives de la filière hydrogène en France dans le cadre de la transition énergétique.

Après avoir recueilli la vision et la stratégie des acteurs majeurs de la filière en France, le CEA, en étroite interaction avec le MTES, a remis une feuille de route en mars 2019. 



Haut de page

Haut de page