Vous êtes ici : Accueil > CEA Liten > Réduire l’impact environnemental des projets de recherche

Article | Energies

Réduire l’impact environnemental des projets de recherche


​Convaincu que le développement des énergies nouvelles va de pair avec l'intégration de l'économie circulaire dans ses projets de recherche, le CEA-Liten a développé un outil d'auto évaluation des performances dans ce domaine. Les indicateurs concrets ainsi générés faciliteront la prise de conscience des efforts restant à fournir.

Publié le 5 janvier 2021

Accompagner la transition énergétique, c’est bien, mais le faire en intégrant une démarche de « circularité économique » dans les projets scientifiques, c’est encore mieux ! Les ressources n’étant pas illimitées, la question mérite d’être posée dans tous les projets de développement, de manière à ce que les innovations soient pérennes et durables. Dès 2017, le CEA-Liten s’est intéressé à cette philosophie et a fait de l’économie circulaire un axe de réflexion majeur. 

S’appuyant sur un précédent travail réalisé sur l’analyse du cycle de vie de produits (qui est l’un des aspects de cette économie circulaire), le CEA-Liten a développé un outil de pilotage et de monitoring du taux de conversion des pratiques vers plus de circularité en temps réel. « Nous avons utilisé la norme exploratoire de l’AFNOR comme guide méthodologique pour construire la démarche, explique Aymeric Sperandio, Adjoint chef de département au sein du DTNM (Département des Technologies des Nouveaux Matériaux). L’idée est de nous situer par rapport à ce qu’imposerait cette norme. » Trois composantes sont prises en compte : la stratégie de recherche globale, le respect du concept d’économie circulaire dans les projets R&D terminés, et la consommation d’énergie et de ressources qui ont été nécessaires en interne pour les mener à bien. 

Baptisé ICE-T, l’outil est constitué de questionnaires qualitatifs à choix multiples, remplis en quelques minutes par le management, les chefs de projets de recherche et les responsables de gestion des opérations. Le traitement et la pondération des réponses fournissent un score compris en 0 et 100, permettant de quantifier le taux de « circularité » du projet.

Parallèlement au test de cet outil, les équipes vont être formées aux concepts de l’économie circulaire afin d’améliorer la prise en compte de cette philosophie, du montage jusqu’à la réalisation des projets, afin d’en réduire les impacts environnementaux. 



©Avavian - Monitoring pour alimenter en données l'outil ACV




Haut de page