Vous êtes ici : Accueil > Nanotech. & Composants > Matériaux et Procédés Avancés > Synthèse et intégration des nanomatériaux :

des applications directes pour la lutte anti-contrefaçon

Synthèse et intégration des nanomatériaux :

Publié le 24 novembre 2015

Le Liten travaille sur l'authentification et la protection des marques, en proposant une approche anti-contrefaçon par l'insertion de codes optiques uniques dans les matériaux. Le développement de solutions inédites et performantes dans ce domaine a donné lieu en 2009 à la création d'une start-up, Naomarq, filiale du groupe Alcen. Une équipe de recherche du Liten s'emploie depuis à synthétiser des marqueurs en exclusivité pour Naomarq, adaptés aux spécificités et aux exigences des différents segments de marché et matériaux concernés (métaux, plastiques, tissus, papiers…).

La technologie développée repose sur des particules – minérales, organo-métalliques ou organiques – qui émettent une lumière en réponse à une excitation donnée.  Cette lumière, composée d'un spectre complexe, constitue un code optique. La mission du Liten est de synthétiser ces particules dont le code d'émission complexe sera parfaitement maîtrisé et authentifiable au moyen d'un simple lecteur.

Les étapes de ce processus sont les suivantes :

  • synthèse des particules.
  • Vérification de la stabilité de leur code optique dans les conditions de mesure.
  • Intégration de ces particules dans les produits que l'industriel souhaite marquer/authentifier en cours de procédé, ou en post-traitement,
  • Vérification de l'intégrité du matériau de départ et mesure de la stabilité de la solution développée.

Selon les cas, le Liten réalise les tests de vérification soit sur des échantillons en laboratoire, soit directement sur les produits marqués sortant des lignes de production de l'industriel, quand l'intégration peut être effectuée en amont de la chaîne de fabrication. C'est le cas par exemple s'il doit y avoir mélange entre les particules générant le code optique et les matières premières composant le produit. Nos solutions s'intègrent alors au cœur du procédé industriel.

Le Liten dispose donc d'un large portefeuille de particules codées, qui sera adapté et enrichi pour chaque nouvelle application. Les solutions sont disponibles pour un large éventail de besoins : résistances aux UV, aux températures supérieures à 500°C, voire 1000°C, impression par jet d'encre, marquage par voies liquide ou solide, etc. Différents types de lecteurs sont disponibles, qui permettent d'obtenir une réponse rapide et fiable sur l'authenticité des produits, quelle que soit la technologie utilisée. Il a enfin élaboré plusieurs lignes d'implémentation des codes qui pourront faire l'objet de transferts de technologie et d'une valorisation industrielle.

L'approche du Liten consiste à repousser les limites des conditions d'utilisation (température, hygrométrie…) et d'intégration de sa technologie pour faciliter sa diffusion à grande échelle. Réussir à intégrer ces marqueurs d'authentification des matériaux avec le moins d'impact possible sur les procédés industriels concernés est un des facteurs clés du succès. La pertinence de la démarche s'illustre par les contrats industriels en cours de finalisation.


AVANTAGES
  • Une adaptation de la technologie  à tous types de matériaux.
  • Une technologie mature, prête à être intégrée sur différents marchés
  • La conception de solutions sur mesure pour des industriels qui peuvent devenir propriétaires exclusifs de codes.
REPÈRES
  • une dizaine de personnes dédiées exclusivement aux solutions de lutte anti-contrefaçon.
  • Une dizaine de brevets déposés depuis 2011

 

Contactez nos experts


REPERES

  • une dizaine de personnes dédiées exclusivement aux solutions de lutte anti-contrefaçon.
  • Une dizaine de brevets déposés depuis 2011
  • Contactez nos experts