Vous êtes ici : Accueil > Liten > A propos du Liten > Un premier démonstrateur de power-to-gas opérationnel

Actualité | Nouvelles technologies

Stockage énergie

Un premier démonstrateur de power-to-gas opérationnel


​Le tout premier démonstrateur de power-to-gas issu d’une technologie CEA a été mis en service il y a quelques mois. Très encourageants, les premiers résultats sont de bon augure pour cette technologie, pressentie pour favoriser l’intégration des énergies renouvelables.

Publié le 17 décembre 2018

​C’est parti ! Depuis septembre 2018, le tout premier démonstrateur de production de gaz de synthèse est opérationnel chez Tauron, énergéticien polonais*. Cette mise en route devance de quelques mois celle de Jupiter 1000, autre projet de démonstrateur de power-to-gas d’envergure à Fos-sur-Mer. Ces deux projets reposent sur une même technologie de réacteur compact à plaque millistructurée développée par le Liten, institut de CEA Tech.

Le power-to-gas est une solution envisagée pour favoriser l’intégration des énergies renouvelables intermittentes sur les réseaux, car elle permet de stocker sous forme de gaz l’énergie produite en excès. Le surplus d’électricité est utilisé pour fabriquer de l’hydrogène par électrolyse de l’eau, que l’on fait ensuite réagir avec du CO2 dans un réacteur de méthanation pour donner du méthane de synthèse. Ce dernier est alors soit réinjecté sur le réseau (Jupiter 1000), soit utilisé pour alimenter un véhicule à gaz comme c’est le cas chez Tauron.

Conçus à l’aide de modèles développés et validés expérimentalement au Liten, les réacteurs de méthanation ont ensuite été fabriqués par Atmostat selon un procédé de compaction isostatique à chaud mis au point dans le cadre du laboratoire LACRE, Laboratoire Commun entre ATMOSTAT et le CEA soutenu par l’ANR. Le produit CO2-SNG-R installé à Katowice et spécialement développé pour ce démonstrateur est de la taille d’une grande valise. Il peut ensuite être assemblé pour obtenir la puissance souhaitée. Les premiers résultats montrent que le taux de conversion du carbone est supérieur à 97%. Objectif atteint !


* démonstrateur co-financé par EIT/Innoenergy et les industriels

Haut de page

Haut de page