Vous êtes ici : Accueil > Liten > A propos du Liten > Plus de stabilité pour les cellules photovoltaïques pérovskites

solaire photovoltaïque

Plus de stabilité pour les cellules photovoltaïques pérovskites


​Le rendement de cellules photovoltaïques à base de matériau pérovskite a été maintenu à un haut niveau après 1200 heures sous illumination continue. Une performance qui marque un pas de plus vers l’industrialisation de cette technologie.

Publié le 14 février 2019

Les cellules photovoltaïques à base de matériau pérovskite offrent un rendement important, mais leurs performances diminuent très fortement après quelques dizaines d'heures de fonctionnement. Le Liten, institut de CEA Tech, vient cependant de réussir à maintenir un rendement élevé pour de telles cellules, après 1200 heures d'illumination continue. Ce résultat marque une étape importante vers l'industrialisation de cette technologie.

S'appuyant sur la littérature et leur expertise sur ces matériaux, les chercheurs ont dans un premier temps modifié et optimisé la composition de la pérovskite, puis celle des couches d'interface. Plus performante que celle d'origine, la nouvelle architecture développée s'est en outre montrée plus stable : après plus de 1000 heures sous éclairement, les pertes de rendement sont inférieures à 10% pour des cellules dont le rendement initial était supérieur à 14%.

Les cellules photovoltaïques pérovskite intéressent les scientifiques car elles peuvent être combinées aux cellules silicium existantes dans des architectures dites « tandem », pour atteindre des rendements plus élevés. L'objectif final est de parvenir à 30% d'efficacité et 25 ans de durée de vie une fois intégrées en module. En attendant, la prochaine étape est de maintenir cette stabilité du rendement sur de plus grandes surfaces, les résultats ayant pour l'instant été obtenus sur des cellules de 30 mm2.

Haut de page

Haut de page