Vous êtes ici : Accueil > Liten > A propos du Liten > La respiration des hydrures modélisée

Actualité | Hydrogène

Production hydrogène et stockage

La respiration des hydrures modélisée


​​Grâce à deux installations uniques développées au Liten, institut de CEA Tech, le phénomène de « respiration des hydrures » a déjà livré quelques-uns de ses secrets. L'enjeu : améliorer la fiabilité des réservoirs de stockage d'hydrogène.

Publié le 17 novembre 2016

Le stockage de l'hydrogène est l'un des points clés du fonctionnement de la chaîne hydrogène. L'une des solutions à l'étude depuis des années au Liten est le confinement dans des réservoirs à base d'hydrures. Ces matériaux se comportent comme des éponges à hydrogène qui capturent le gaz ou le relâchent en fonction des conditions de température et de pression. Le cycle de capture / relargage se traduit par une variation de volume du matériau de l'ordre de 30%, appelée « respiration des hydrures ». Ce phénomène doit impérativement être pris en compte pour dimensionner les réservoirs de stockage, et garantir leur étanchéité et leur intégrité mécanique.

Avec COMEDHY, le Liten propose un équipement unique d'étude du comportement mécanique des hydrures sous contrainte uniaxiale. Mise à la disposition de partenaires étrangers dans le cadre d'un projet européen, cette installation a déjà permis de constater que le comportement d'un même lit d'hydrure varie en fonction de la contrainte qui lui est appliquée.
Quant à l'installation BHYCYCLE, elle permet d'observer optiquement (à travers des hublots) les déformations biaxiales du matériau sous 70 bars de pression d'hydrogène, ce qui est exceptionnel !
Ces deux équipements constituent un atout majeur pour la reconnaissance internationale de l'activité du Liten dans le domaine du comportement mécanique des hydrures.

Haut de page

Haut de page