Vous êtes ici : Accueil > Liten > A propos du Liten > Economiser du carburant grâce à la thermoélectricité

Actualité | Nouvelles technologies

Matériaux

Economiser du carburant grâce à la thermoélectricité


​Les chercheurs du Liten, institut de CEA Tech, ont réussi à produire, à échelle quasi industrielle et de façon très reproductible, des matériaux thermoélectriques satisfaisant aux exigences du marché automobile, à partir d'un matériau abondant, peu cher et non toxique.

Publié le 24 septembre 2015

35 à 40%.... c’est le rendement maximum que présente un moteur thermique automobile ! Pour récupérer une partie de l'énergie perdue dans les gaz d’échappement sous forme de chaleur, les chercheurs du Liten explorent la voie de la thermoélectricité. Cette dernière permet de produire du courant électrique à partir de la chaleur récupérée en faisant appel à des semi-conducteurs thermoélectriques générant du courant lorsqu’ils sont soumis à une différence de température.

En partenariat avec l’équipementier Valeo et la start-up HotBlock OnBoard, les chercheurs du Liten ont conçu et fabriqué des plots destinés à constituer le cœur des thermogénérateurs  des futurs véhicules. Atomisé puis mis en forme par frittage, le matériau utilisé (à base de silicium) est respectueux de l’environnement et peu couteux. Enfin, grâce au savoir-faire et à l’expérience de la plateforme technologique du Liten dédiée à la fabrication des thermoéléments, les chercheurs ont obtenu un résultat reproductible à grande échelle sur plus de 2000 pièces.
La puissance visée   pour le prototype du projet FUI* « RENOTER2 » est de 400W électrique, soit 3% de gain de consommation (2 à 4g de réduction de CO2/km sur cycle NEDC*).

Conjointement, ces résultats permettent d’envisager une industrialisation dans le secteur automobile et positionnent le Liten sur un marché extrêmement exigeant, mais potentiellement gigantesque.

* FUI : Fonds Unique Interministériel ; NEDC : New European Driving Cycle

Haut de page

Haut de page