Vous êtes ici : Accueil > Liten > A propos du Liten > Du gasoil produit à partir d’un biobrut de microalgues

bioressources

Du gasoil produit à partir d’un biobrut de microalgues


​Les premières gouttes de gasoil viennent d’être produites après raffinage de l’huile contenue dans le « biobrut » résultant de la liquéfaction hydrothermale de microalgues. Une étape décisive qui démontre la faisabilité technique de cette voie de production de biocarburant.

Publié le 25 juin 2019

Produire du biocarburant en utilisant le CO2 contenu dans les fumées industrielles, c’est possible ! C’est ce que vient de prouver le projet Vasco2 pour la première fois. Après trois ans de recherches, du gasoil a été produit à l’échelle laboratoire à partir d’un biobrut issu de la liquéfaction hydrothermale de microalgues, procédé développé au Liten, institut de CEA Tech.

Des cultures de microalgues ont été alimentées par des fumées industrielles dans des bassins ouverts, ensemencés par des souches non sélectionnées n’ayant fait l’objet d’aucun traitement préalable afin de réduire les coûts. La pâte algale ainsi obtenue est centrifugée, avant d’être envoyée au Liten pour la phase de liquéfaction hydrothermale effectuée en réacteur continu. Réalisé à haute température et haute pression, le procédé est adapté à des ressources contenant jusqu’à 85 % d’eau. Malgré la variabilité de la ressource entrante, il a permis de produire un biobrut riche en carbone (73-78%) et présentant un PCI* comparable à celui des ressources fossiles, qui a pu être distillé en laboratoire par Total pour produire du gasoil.

A terme, les conditions du procédé de liquéfaction hydrothermale pourraient être optimisées afin d’améliorer le rendement en biobrut. La prochaine étape sera un projet de démonstrateur de taille industrielle. Les perspectives de structuration d’une filière d’écologie industrielle sont réelles.

*PCI : pouvoir calorifique inférieur

Haut de page

Haut de page