Vous êtes ici : Accueil > Plateformes > Nanotechnologies/Composants > plateforme nanosécurité

encadrer la mise en oeuvre des nanomatériaux

La plate-forme nanosécurité

Publié le 11 août 2016

​Spécialisée dans les questions de protection et de sécurité liées à la mise en oeuvre des nanomatériaux, la plate-forme NanoSécurité est installée dans 5 000 m² de locaux neufs qui accueillent 150 collaborateurs. Elle mène en parallèle deux activités : la R&D, structurée en cinq axes (toxicologie, écotoxicologie, intégration de nanomatériaux dans les procédés industriels et cycle de vie, hygiène industrielle, caractérisation et méthodes) et les services aux entreprises (formation de préventeurs et d’équipes de secours, conseil, diagnostic et assistance pour la conception et la surveillance des postes de travail comme de la santé des salariés, interventions 24 heures sur 24 sur des incidents ou accidents impliquant des nanomatériaux).


Ses partenaires sont des industriels de tous secteurs d’activité (encres, peintures, cosmétiques, agroalimentaire…) et des organismes de prévention et d’essai : INERIS, INRS, Institut Pasteur de Lille, Laboratoire national d’essais, etc.

Faits et chiffres


   Equipements : Chaîne analytique FFF-ICPMS dédiée à l’analyse de nanoparticules dans les matrices complexes, microscope électronique cryogénique à transmission, parc important permettant de couvrir toute la gamme de mesures en aérosols et colloïdes.

        5 000 m² de locaux, dont 2 000 m² de laboratoires

17 millions d’euros d’investissements

150 collaborateurs


  • portefeuille de 4 brevets