Vous êtes ici : Accueil > Liten > Start-up > ISORG

Capteurs d’images grande surface sur plastique et verre

ISORG

Publié le 6 mars 2017



ISORG, créée en 2010, transforme le plastique et le verre en surfaces interactives capables de voir des personnes, des objets ou des mouvements grâce à des capteurs optiques en électronique organique imprimée.

Les capteurs optiques d’ISORG sont réalisés à partir de matériaux innovants issus de la chimie organique. Ces matériaux sont déposés en phase liquide sur verre ou sur plastique par des techniques d’impression haute cadence. Le coût de ces capteurs d’images grande surface (jusqu’à 32 x 38 cm, bientôt 60 x 60 cm) est très compétitif, pour des performances optiques similaires au silicium.

La technologie est protégée par une cinquantaine de brevets, détenus conjointement par ISORG et le CEA. Les premiers clients sont des industriels de l’imagerie médicale rayons X et de la logistique. D’autres marchés devraient s’ouvrir à terme : capteurs industrie 4.0 et Internet-Of-Things, interfaces homme-machine, diagnostic, biométrie...

ISORG est basée à Grenoble, avec des représentations commerciales en Asie. Elle disposera en 2017 d’un site de production industrielle à Limoges, financé par une première levée de fonds de l’ordre de 8 millions d’euros.

Site web : www.isorg.fr
Contact : contact@isorg.fr

Plaquette: Nuancier start-ups

​La technologie est protégée par une cinquantaine de brevets, détenus conjointement par ISORG et le CEA. Les premiers clients sont des industriels de l’imagerie médicale rayons X et de la logistique. D’autres marchés devraient s’ouvrir à terme : capteurs industrie 4.0 et Internet-Of-Things, interfaces homme-machine, diagnostic, biométrie...