Vous êtes ici : Accueil > Liten > Offres de stages et thèses > Alternances

Alternances

Publié le 30 juillet 2019

Ajout de fonctionnalités (anti feu notamment) par voie chimique sur des matériaux polymères fabriqués par impression 3D

L’élaboration de nouveaux matériaux et l’étude de leurs propriétés physiques et chimiques constituent un domaine de recherche particulièrement actif, en lien avec les demandes sociétales et industrielles actuelles dans les technologies telles que la santé ou encore l’environnement.
Le L2EV développe des méthodes de fonctionnalisation des pièces organiques notamment fabriquées par impression 3D par voie chimique mais aussi via CO2 supercritique en lien avec de grands industriels du secteur. Un axe fort du laboratoire concerne la fonctionnalisation de pièces polymères obtenues par un procédé de fabrication additive type multi jet fusion. Le greffage de fonctions anti feu, ou anti électricité statique intéresse de nombreux industriels clés du secteur, et permettrait d’ouvrir de nouveaux marchés stratégiques pour ces pièces bas couts à haute réutilisabilité.
La mise au point de ces procédés de fonctionnalisation nécessite toutefois d’être en mesure de controler précisément les process utilisés, mais aussi de caractériser le greffage des molécules fonctionnelles.
Le sujet d'alternance proposé reposera sur 2 aspects: l'optimisation des paramètres du procédé chimique utilisé pour l'ajout des propriétés antifeu, et la caractérisation des différentes étapes du process ainsi que des propriétés finales du matériau . (tests antifeu, MEB -EDX, vieillissement, IR)

Un(e) technicien(ne) en caractérisation physico-chimique et formulation en alternance

Le Département des Nouveaux Matériaux du LITEN recherche un(e) technicien(ne) en caractérisation physico-chimique et formulation en alternance qui sera chargé(e) sous la supervision d'un technicien sénior et du chef de laboratoire :

de la réalisation des caractérisations thermiques (analyse thermogravimétrique, calorimétrie, dilatométrie, diffusimétrie…), microstructurales (microscopie à balayage), physiques (spectroscopies IR et UV, ).

- de la conception et de la réalisation d'expérimentations

- de la rédaction de compte-rendu d'essais et de modes opératoires.

Qualification des émissions particulaires et COVs des imprimantes 3D plastiques

L’objectif de ce sujet d’étude est de qualifier les émissions, particulaires et COVs, générées lors de la fabrication 3D de pièces plastiques.

Pour cela un protocole d’essais, permettant de mesurer et de caractériser simultanément les émissions particulaires et COVs, sera développé en atmosphère contrôlé (en boite à gants bas bruit de fond particulaires). Afin de qualifier et de comprendre au mieux ces émissions, cette étude sera menée à minima sur deux types d’imprimantes 3D plastique mais également sur différents plastiques.

Il s’agit là d’un sujet inter-laboratoires (L2EV/L2N) et également inter-service (SA3D, S2CE).

Le sujet sera complémentaire des essais déjà menés sur les impressions 3D métal avec la clef des recommandations HSE spécifiques aux matières plastiques. La connaissance des niveaux d’émissions particulaires pourra également déboucher sur une solution technologique (capot filtrant) innovante, mais low cost, pour ce marché des particuliers.

Optimisation des composants innovants en 3D métal

Fort de son expertise matériaux sur les procédés de fabrication additive (métal, polymère, composite), le CEA-LITEN souhaite consolider son activité composants innovants (énergie , aéronautique, spatial, automobile…). Les distorsions, contraintes résiduelles et états de surface sont des éléments clefs pour la bonne réalisation de tels composants et ainsi réduire les temps d’étude aujourd’hui incrémentale.
Le but de ce travail est de tout d’abord mettre en place en amont une méthodologie de travail permettant d’uniformiser pour chaque nouveau matériau ou lot de poudre un certain nombre d’essais les plus génériques possible permettant d’alimenter les outils de conception de composants. Des études paramétriques sur les stratégies de lasage et de contour seront proposées et testées sur deux nuances classiquement utilisés en fabrication additive et deux machines industrielles de fusion laser sur lit de poudre (FARSOON FS271M et AddUp Formup 350) pour montrer la flexibilité de la méthodologie. Une fois mise en place, cette méthodologie sera validée sur des composants réels.


Gestion financière des projets de recherche financés par des partenaires institutionnels et industriels

Gestionnaire financière des contrats institutionnels :
1- Analyse et justification des produits à recevoir restant dans les comptes
2- Préparation des tableaux de constitution des produits à recevoir pour l’arrêté des comptes
3- Calcul des produits à recevoir pour les projets financés par des fonds institutionnels
4- Relance des financeurs institutionnels pour le paiement des contrats terminés
5- Relevé de dépenses pour obtenir les financements
6- Soutien aux gestionnaires pour la réalisation des audits
7- Archivage des dossiers soldés

Gestion financière des projets industriels :
1- Suivi des livrables facturables
2- Facturation des partenaires
3- Suivi des paiements des partenaires industriels

Mise au point et réalisation de composants électroniques par des procédés d'impression

Dans le cadre d'une formation en alternance, vous occuperez un poste de Technicien procédé impression.
Vous aurez aura en charge la mise au point et la réalisation de couches imprimées par sérigraphie avec l'aide des techniciens du laboratoire . Ce travail se déroulera principalement sur la plateforme d’impression du CEA/Liten « PICTIC », en salle blanche. Le travail consistera également à optimiser le triptyque encres/substrats/procédé pour atteindre les performances attendues sur les composants.
L’analyse, la compréhension et la critique des résultats constituent les bases de ce travail de recherche. Chaque étude ou projet représente un challenge nouveau auquel le technicien devra s’adapter : une grande versatilité et ouverture d’esprit est indispensable pour ce poste.
Vous participerez à la fin de chaque étude à la conclusion du rapport, du reporting et de l'enregistrement des données . D'où l'importance de la rigueur dans votre travail.