Vous êtes ici : Accueil > Axes de recherche > Solutions de flexibilité > Vecteur hydrogène
Publié le 5 août 2020


​Vecteur hydrogène

L'hydrogène, vecteur de flexibilité pour la transition énergétique

L'hydrogène vert, de par ses propriétés physiques et chimiques qui lui permettent de produire et de stocker massivement de l'électricité en vue de soutenir le réseau, est en passe de devenir le vecteur clef de la mobilité propre à grande autonomie et de supporter le développement d'une industrie à faible émission de carbone.






Le Liten ayant lancé des recherches sur cette filière depuis plus de 20 ans est devenu aujourd'hui le référent R&D français et européen en la matière en développant des composants clef pour la production, le stockage et la conversion. Aujourd'hui ces technologies sont prêtes à répondre aux attentes du marché et aux enjeux environnementaux.

La pile à combustible : une source d'énergie performante pour les transports

Le Liten a opté pour la technologie PEMFC (Pile à membrane échangeuse de protons) basse température pour sa compacité et son rendement . Associée à un stockage sous 700 bar aux standards internationaux, la technologie devient concurrente des véhicules thermiques tant vis-à-vis de l'autonomie que du temps de recharge.

Les recherches menées au sein du Liten portent sur la performance globale du système avec l'optimisation des réactions électrochimiques dans l'Assemblage Membrane Electrode (AME) et l'augmentation de la densité d'énergie volumique des piles aujourd'hui à plus de 4 kW/L. Ces recherches ont conduit à des transferts industriels chez PSA, Symbio, Faurecia. Par ailleurs, le Liten prépare les futures générations de PEMFC à base de composants imprimés.

Parallèlement au développement de composants, ses équipes dédiées se consacrent à l'intégration système, au déploiement d'outils de modélisation et au monitoring de flottes de véhicules réels pour définir des stratégies de fonctionnement optimales. 



L'électrolyse haute température

Le Liten a privilégié l'électrolyse haute température de la vapeur d'eau (EHT) qui a l'avantage de pouvoir valoriser de l'électricité en hydrogène avec des rendements supérieurs aux autres solutions. Le Liten développe des stacks, des systèmes, et leurs composants et dispose du deuxième portefeuille de brevets mondial sur la thématique. Il a obtenu des résultats au meilleur niveau mondial avec une densité de courant de 2A/cm2. Les études technico-économiques que le Liten a réalisées avec ses partenaires industriels montrent qu'en optimisant les systèmes de production EHT, ceux-ci pourraient, d'ici 2030, fournir un hydrogène à moins de 2€ par kg.

La technologie a la particularité d'être réversible et peut fonctionner en mode pile en produisant de l'électricité à partir de gaz renouvelable, et ce sans reformage et avec un rendement électrique supérieur à celui des autres technologies. Le Liten a développé un cœur de technologie unique capable de fonctionner dans les deux modes intégré dans un démonstrateur d'une dizaine de kW, actuellement en test sur le site d'un industriel de l'énergie.

La feuille de route du Liten répond aux besoins des diverses applications pour lesquelles des projets de démonstration sont en cours. Les équipes travaillent d'ores et déjà sur une unité 300 kW qui préfigurera un système compétitif. Une filière de production d'hydrogène vert Française est en construction sous l'impulsion du Liten. Elle bénéficiera entre autres des plateformes pilote de production de stacks ainsi que des facilités d'essais offertes par la plateforme mutualisée H2lab.