Vous êtes ici : Accueil > Axes de recherche > Pilotage des systèmes énergéti ... > Systèmes thermiques efficaces
Publié le 5 août 2020



​Systèmes thermiques efficaces

Les réseaux de chaleur sont en tant que tels une approche économique du confort thermique dans l'habitat et de l'efficacité énergétique industrielle. La substitution des énergies fossiles par de la chaleur renouvelable renforce considérablement l'intérêt de ces technologies.

Intégrer une part croissante d'énergie thermique renouvelable dans les réseaux de chaleur implique des évolutions dans le développement de composants spécifiques pour la production, la conversion et le stockage. Pour faire coïncider les productions renouvelables intermittentes avec les besoins dynamiques des systèmes (réseau de chaleur, bâtiment, procédés industriels), la modélisation et la simulation du système et de ses composants est incontournable pour assurer une gestion optimale des différents apports thermiques.

De ce fait, le Liten concentre ses recherches sur des composants innovants tels que :

  • Des capteurs solaires thermiques conçus pour la pénétration des énergies renouvelables dans les villes et les éco-parcs industriels

  • Des capteurs hybrides photovoltaïque / solaire thermique pour optimiser l'usage des toitures.

  • Des pompes à chaleur, des convertisseurs électrogènes (ORC), des machines de froid solaire par sorption, à coefficient de performance élevé

  • Des solutions de stockage sensibles, thermochimiques, et à matériaux à changement de phase.


L'intégration de ces composants à différentes échelles est un savoir-faire du Liten tout comme le développement d'outils numériques de pilotage qui sont validés sur des simulateurs couplant sources renouvelables et réseaux de chaleur ou procédés industriels.
Pour aller vers l'échelle réelle, les travaux s'appuient sur des boucles d'expérimentation ou sur des démonstrateurs implantés en milieu industriel (Micro-réseau Calorie, démonstrateur Multitherme)


Le résidentiel, qui représente 40% de la consommation d'énergie, fait partie intégrante de la problématique. Aussi, l'amélioration de la performance des équipements dédiés aux besoins domestiques est une préoccupation majeure du Liten qui valide de nouveaux concepts sur des bâtiments démonstrateurs (maisons expérimentales INCAS, infrastructure FACT) et sur des bâtiments réels.
A ce jour, 200 bâtiments habités sont monitorés, ce qui permet d'intégrer les contraintes réelles et d'optimiser ainsi les logiques de contrôle.